Publicité


Sondage
Quel est le meilleur film de la saga Star Wars ?
 

Nuigrave, de Lorris Murail

Note des utilisateurs: / 0
MauvaisTrès bien 

Couverture du livre NuigraveProblèmes d'identité ? Sur soi et sur la société ? Sur l'Europe et la France ? Des difficultés à accepter un passé commun ?

Le Docteur Murail à peut-être quelque chose à vous proposer qui pourrait vous aider à faire le point à défaut d'y voir plus clair (car il ne propose pas de solutions).

Prescription recommandée de Nuigrave, un roman de SF assez soft mais assez SF pour prendre du recul sur le monde réel...

 



 

Résumé de l'éditeur

Quand ? Vers 2030. Fumer NUIGRAVE. Où ? Au Petit Kossovo, zone de non-droit. La vie y est rude, violente, souvent brève. Pittoresque. Qui ? Arthur Blond, fonctionnaire de l'Office Européen de Restitution Patrimoniale, allait inspecter l'obélisque de la Concorde rendu à l'Égypte et gisant brisé dans le désert. Il n'ira pas. Quoi ? La coarcine. Une drogue qui modifie la perception du temps en est extraite.

Sidonie, ex-compagne d'Arthur, l'a découverte en Amazonie et cultivée. Mais il n'en reste que deux plants. Ceux de Sidonie. Quand elle est assassinée, Arthur Blond ne peut trouver asile qu'au Petit Kossovo. Où il tente de comprendre pourquoi certains s'intéressent tant à la coarcine.


Notre avis sur Nuigrave de Lorris Murail

Ce livre de Lorris MURAIL, auteur français, est facile à lire. Pas de SF lourde et pesante, des scènes descriptives et d'une manière générale des phrases courtes, un enchaînement rythmé de dialogues, Nuigrave peut se lire en une seule traite ; dommage que la couverture soit austère, elle freine légèrement le démarrage.

Un tableau SF de notre société dans les années 30... 2030, autour d'une drogue, la coarcine. Une drogue extraite d'une plante amazonienne qui modifie la perception du temps...

Aspects historiques par la restitution de l'obélisque de la concorde à l'Egypte (c'est déjà d'actualité mais ce ne l'était pas en 2009 date de parution de l'édition originale de Nuigrave aux éditions Robert Laffont), aspects sociétaux tant par des problèmes de consumérisme que de flux migratoires ou des délires entre mondes parallèles par la prise de la coarcine, tout cela pour aborder la crise identitaire d'une France qui ressemble fort à l'amérique sous la prohibition...

Une approche originale, et facile donc, mais moins bien traité, à mon goût, que par le Goût de l'Immortalité de Catherine Dufour (sur la même période). Des scènes vraiment intéressantes (comme la commande et la dégustation de la pizza)

Une lecture facile pour un roman qui ne révolutionnera pas le genre mais qui permettra à certains, d'occuper leurs journées, ou leurs soirées, par ce temps maussade et gris.

J'enchaîne directement avec l'Algébriste, qui vient de sortir en poche et qui promet également un accès simplifié, hors du cycle de La Culture.

Couverture du livre NuigraveProblèmes d'identité ? Sur soi et sur la société ? Sur l'Europe et la France ? Des difficultés à accepter un passé commun ?

Le Docteur Murail à peut-être quelque chose à vous proposer qui pourrait vous aider à faire le point à défaut d'y voir plus clair (car il ne propose pas de solutions).

Prescription recommandée de Nuigrave, un roman de SF assez soft mais assez SF pour prendre du recul sur le monde réel...




Résumé de l'éditeur

Quand ? Vers 2030. Fumer NUIGRAVE. Où ? Au Petit Kossovo, zone de non-droit. La vie y est rude, violente, souvent brève. Pittoresque. Qui ? Arthur Blond, fonctionnaire de l'Office Européen de Restitution Patrimoniale, allait inspecter l'obélisque de la Concorde rendu à l'Égypte et gisant brisé dans le désert. Il n'ira pas. Quoi ? La coarcine. Une drogue qui modifie la perception du temps en est extraite.

Sidonie, ex-compagne d'Arthur, l'a découverte en Amazonie et cultivée. Mais il n'en reste que deux plants. Ceux de Sidonie. Quand elle est assassinée, Arthur Blond ne peut trouver asile qu'au Petit Kossovo. Où il tente de comprendre pourquoi certains s'intéressent tant à la coarcine.


Notre avis sur Nuigrave de Lorris Murail

Ce livre de Lorris MURAIL, auteur français, est facile à lire. Pas de SF lourde et pesante, des scènes descriptives et d'une manière générale des phrases courtes, un enchaînement rythmé de dialogues, Nuigrave peut se lire en une seule traite ; dommage que la couverture soit austère, elle freine légèrement le démarrage.

Un tableau SF de notre société dans les années 30... 2030, autour d'une drogue, la coarcine. Une drogue extraite d'une plante amazonienne qui modifie la perception du temps...

Aspects historiques par la restitution de l'obélisque de la concorde à l'Egypte (c'est déjà d'actualité mais ce ne l'était pas en 2009 date de parution de l'édition originale de Nuigrave aux éditions Robert Laffont), aspects sociétaux tant par des problèmes de consumérisme que de flux migratoires ou des délires entre mondes parallèles par la prise de la coarcine, tout cela pour aborder la crise identitaire d'une France qui ressemble fort à l'amérique sous la prohibition...

Une approche originale, et facile donc, mais moins bien traité, à mon goût, que par le Goût de l'Immortalité de Catherine Dufour (sur la même période). Des scènes vraiment intéressantes (comme la commande et la dégustation de la pizza)

Une lecture facile pour un roman qui ne révolutionnera pas le genre mais qui permettra à certains, d'occuper leurs journées, ou leurs soirées, par ce temps maussade et gris.

J'enchaîne directement avec l'Algébriste, qui vient de sortir en poche et qui promet également un accès simplifié, hors du cycle de La Culture.



Nuigrave de Lorris Murail
Paru le 15 mai 2013 au Livre de Poche, collection Science-Fiction
Edition originale chez Robert Laffont en 2009
ISBN 978-2-253-16976-5

Commentaires
Ajouter un nouveau Rechercher RSS
Ecrire un commentaire
Nom:
Email:
 
Website:
Titre:
Saisissez le code que vous voyez.

3.26 Copyright (C) 2008 Compojoom.com / Copyright (C) 2007 Alain Georgette / Copyright (C) 2006 Frantisek Hliva. All rights reserved."